Le pouvoir des petits bonshommes allumettes

Un exercice de lâcher-prise

La technique des “bonshommes allumettes” a été créée par Jacques Martel, thérapeute et auteur, entre autre du “grand dictionnaire des maux et des maladies”.

Cet outil ludique est simple à utiliser et nous aide à nous défaire des liens d’attachement conscients et inconscients qui entravent nos relations avec les autres, ou à sortir de situations bloquantes.

Il peut être réaliser par toute la famille, les enfants compris.

La clé d’or pour réussir les petits bonshommes allumettes c’est d’avoir une intention .

Intention de lâcher prise par rapport à une personne (moi ou une autre personne) ou par rapport à une situation.

Il est important c’est toujours par rapport à moi :

  • Moi et une autre personne
  • Moi et une personne décédée (ex : parce que je n’arrive pas à faire mon deuil)
  • Moi dans mon état émotionnel actuel et Moi dans un autre état émotionnel (ex : moi triste et moi heureux)
  • Moi et une situation (ex : problème au boulot)
  • Moi et un souci “matériel” (ex : moi et la vente de mon appartement, moi et l’achat d’une voiture)
  • Etc.

Comment faire ?

  • On commence par se dessiner soi-même sous forme de “bonhomme allumette”, c’est à dire en dessin “d’enfant”.
  • Sous ce dessin, on écrit son prénom et son prénom
  • A coté de ce bonhomme, on dessine un autre bonhomme (si on veut “travailler” ses liens avec une personne, en écrivant en dessous son prénom et son nom de famille) ou un rectangle dans lequel on écrit la situation ou le souci matériel que l’on souhaite régler.
  • Autour de chaque représentation, on dessine un cercle de lumière (comme un soleil d’enfant). Ces cercles vont symboliser le fait qu’on souhaite le meilleur à chacun, à moi et à l’autre.
  • On trace ensuite un grand cercle de lumière qui va entourer les deux premiers, pour symboliser qu’on souhaite le meilleur pour tout le monde.
  • On relie ensuite chacun des chakra de notre bonhomme au chakra de l’autre : chakra racine, puis sacré, plexus solaire, cœur, gorge, troisième œil et enfin, chakra couronne.
  • On peut le faire avec une seule couleur ou en utilisant la couleur spécifique à chaque chakra. Ça ne changera rien au résultat.
  • Enfin, la dernière étape : avec une paire de ciseau, on va découper la feuille en deux, en séparant les deux bonhommes. Et on dit (à voix haute ou dans sa tête) : « Je me détache complètement et définitivement, » ou  » ‘j’accepte de lâcher prise par rapport à cette personne ou cette situation ».

En annexe voici un petit document PDF et la vidéo


Reikifil- Les petits bonhommes allumettes

Laisser un commentaire